MONTLUCON

Palmarès 2017

MONTLUÇON - PALMARÈS 2017.pdf
Document Adobe Acrobat [119.1 KB]

Articles 2017 La Montagne

Concours de Montluçon (article publié sur la Montagne le 22-03-17)

Lors des foires-concours, les animaux se vendent mieux qu’à la ferme. Cela concerne surtout les bêtes primeés, expliquent les éleveurs réunis jusqu’à demain au Parc des Expositions de Montluçon.

La 54 e foire-concours d'animaux de boucherie de Montluçon rassemble cette année 289 charolais et soixante éleveurs. Ils viennent de l'Allier principalement, mais aussi du Puy-de-Dôme et de la Creuse.

C'est quarante bêtes de mieux que l'édition 2016, note Fabien Plasson. « Vu la conjoncture, plus mauvaise que l'an dernier, les éleveurs viennent ici », explicite le technicien de la Chambre d'agriculture de l'Allier, mis à la disposition du comité des concours agricoles de Montluçon, organisateur du concours.

« Toutes les bêtes
ne peuvent pas concourir ici »

Christophe Colas confirme. L'agriculteur de Saint-Marcel-en-Marcillat a amené trois vaches au parc des expositions, hier, pour l'installation de la foire. Il espère une « plus-value par rapport à la ferme ». Tout se jouera aujourd'hui en fin de matinée, lors de la remise des distinctions. « L'an dernier, on avait gagné 1 euro sur la vente au kilo. Mais on avait reçu des prix. » Quand on sait que le cours tourne autour de 3,60 euros le kilo, ce n'est pas rien

Pour gagner, chaque éleveur met le paquet pour faire briller ses animaux. Martine Bonnet, éleveur-engraisseur à Verneix, n'était pas là en 2016. « On n'avait pas de bêtes pour, dit-elle. Toutes les bêtes ne peuvent pas concourir à Montluçon. Ici, on trouve des animaux qui sortent de l'ordinaire », observe-t-elle. Cette année, elle en présente sept : « cinq châtrons et deux génisses. On les a bien engraissés, bien nourris ; on les a tondus, chouchoutés » histoire qu'ils tapent dans l'œil du jury qui passe ce mercredi, dès 8 heures.

Selon la distinction, les éleveurs peuvent ajouter entre 0,60 et 1,50 sur le prix de vente au kilo. La fourchette haute concerne « le prix d'excellence ça », commente Alain Limoges, éleveur à Givarlais. Lui, expose huit charolais. Des précédentes éditions, il cumule déjà « trois super prix d'honneur, un prix d'honneur, et un premier prix ».

Seher Turkmen

Concours de Montluçon (article publié sur la Montagne le 23-03-17)

Une dégustation de viande charolaise

Au concours des animaux de boucherie, la dégustation de viande charolaise a ses adeptes. Hier matin, Damien était à la cuisson.

Le moment est apprécié des éleveurs et des quelques visiteurs du concours des animaux de boucherie qui prend fin, ce jeudi, au parc des expositions.

A la fin du jugement du bétail et avant le repas pris en commun, il est de tradition de s'arrêter devant le stand de dégustation de viande charolaise.

« Bien préparé
et bien cuit »

A la cuisson, hier, Damien, technicien recherche et développement à la Socopa, est aidé du truculent Jean-Jacques à la découpe. « Mon curé, il me donnerait ça à manger, j'irai à la messe tous les dimanches. » Voilà, c'est dit !

Le coup d'envoi de l'opération a été donné à midi moins le quart. Cette année, l'abattoir de Villefranche-d'Allier avait préparé environ quinze kilos de viande. Du faux-filet, rien que du faux-filet cuit en tranches sur une plancha avant d'être découpé en petits morceaux.

Alain et Robert sont les premiers à attaquer la dégustation. Et le verdict est sans appel. « Très bon », lance la première. « J'ajouterai excellent. Bien préparé et bien cuit », complète le second.

Tous l'assurent : « pas besoin d'accompagner avec des légumes ». Ca tombe bien, il n'y en avait pas et c'était volontaire.

« Pour bien apprécier le goût de la viande, il ne faut rien autour, affirme Damien. Un peu de sel et de poivre. Pas d'assaisonnement et encore moins de moutarde ».

La viande n'était pas très cuite. Il paraît que les connaisseurs l'aiment comme ça.

Fabrice Redon

Nos coordonnées

F.N.C.A.B

Maison Nationale des Eleveurs

149, rue de Bercy

 

75595 PARIS cedex 12

 

MEMBRES DU BUREAU FNCAB

 

Président : Jean-Yves RENARD - Evron

Vice-président : Jean DUQUESNE - Rouen

Vice-président : Jean-Claude PERONNET - Varennes sur Allier

Trésorier : Pierre DOSSON - Feurs

Secrétaire : Bernard PROUST - Lezay

Membre : Jean-Louis BAILLEUX - Valenciennes

Membre : Jean Michel CAP - Saulieu

Nombre de visiteurs