Arras - Pas de Calais

Palmarès 2018

Arras Palmarès 2018.pdf
Document Adobe Acrobat [771.5 KB]

Article - La Voix du Nord 01-12-18

Arras Près de cinq cents bêtes présentées au dixième concours des animaux de boucherie

 

Il y a dix ans, la filière bovine présentait deux cents animaux sélectionnés par les éleveurs pour son concours régional. On en comptait 490, samedi. Un signe que les élevages se tournent de plus en plus vers le qualitatif.

 

Ils sont venus de la grande région mais aussi de Seine-Maritime et de l’Est de la France, pour concourir au marché à bestiaux, dans la zone industrielle est d’Arras. Blanc bleu belge, la race locale, limousines, charolaise, bleue d’Aquitaine, rouge des prés : les éleveurs présentaient les bêtes qu’ils ont le plus choyées. Des animaux destinés à l’abattage et aux stands de boucherie traditionnelle de la grande distribution ou à des grands du marché comme Bigard.

 

Gérard Poyer, ancien président de la Fédération française des commerçants en bestiaux, directeur d’INTERBEV (Association nationale interprofessionnelle du bétail et des viandes), assurait pour la dernière fois l’organisation de ce concours avec le vice-président Xavier Lemaître. Un concours qui bat des records et assure le maintien d’une exigence de qualité, assurée en premier lieu par les éleveurs de plus en plus conscients que c’est en assurant un élevage plus respectueux de l’animal (élevé en partie sur herbe) qu’on assurera une viande de meilleure qualité et un débouché avec des prix corrects.

Un concours comme celui d’Arras permet de faire gagner près d’un euro au kilo de viande au vendeur. Les animaux achetés retourneront au pré durant une semaine avant de rejoindre les abattoirs.

Dans son discours, Gérard Poyer, a rappelé l’enjeu qualité (la France pèse peu avec ses 2 % du marché mondial et ses prix deux fois plus élevés qu’au Brésil par exemple), et l’enjeu sanitaire (l’importance de la vaccination contre la fièvre catarrhale, selon lui indispensable pour regagner des parts de marché en Europe).

Les lauréats

Le dixième concours a sacré Grégory Verriest, un jeune éleveur, pour une génisse limousine de 46 mois, dans la catégorie femelle non bleue. Jérôme Dupuis a reçu le prix mâle non bleu, pour un bœuf rouge des prés de 43 mois. L’EARC Bantegnies a reçu le prix Femelle bleue pour une génisse de 39 moins blanc bleu, et l’EARC Adriensen le prix mâle bleu pour un bœuf de 33 mois blanc bleu.

 

La Voix du Nord – Arrageois-Ternois – 01-12-2018

Par Nicolas André

Nos coordonnées

F.N.C.A.B

Maison Nationale des Eleveurs

149, rue de Bercy

 

75595 PARIS cedex 12

 

MEMBRES DU BUREAU FNCAB

 

Président : Jean-Yves RENARD - Evron

Vice-président : Jean-Claude PERONNET - Varennes sur Allier

Vice-président : Jean-Louis BAILLEUX - Valenciennes

Trésorier : Pierre DOSSON - Feurs

Secrétaire : Bernard PROUST - Lezay

Membre : Jean Michel CAP - Saulieu

Membre : Freddy Vinet * Tonnay Boutonne

Nombre de visiteurs