SAINT LEONARD DE NOBLAT

Palmarès

Saint Léonard du Noblat - palmarès 201[...]
Document Adobe Acrobat [61.1 KB]

l’Hypermarché LECLERC à Limoges s'octroie le meilleur animal du concours, Prix d'honneur et Prix Pascal Denis lors de la vente aux enchères des JVBL. Cette vache de 6 ans provient de l’élevage de Monsieur Yannick POUTARAUD, éleveur renommé  de St Martin Terressus . Le meilleur quartier arrière mâle, du Gaec de la Petite Vary a été acheté par les Ets Plainemaison  et le meilleur quartier arrière femelle aussi au  Gaec de la Petite Vary a été acheté  par la boucherie du Limousin à Paris. On remercie les Ets Plainemaison, la Sté Sofrelim, VLS sobévia, Covilim, , Ets Dubois Henri, la Sté Arcadie de Thiviers et Mr GAINANT, Sté Marche Limousin Viande,  pour avoir acheté 44 animaux aux enchères sur les 85 présents au concours.

Une 33e édition de la fête de la viande bovine limousine réussie à Saint-Léonard

(article paru le 21-08-17 Le Populaire du Centre)

Concours et vente aux enchères, dégustations, marchés et fête médiévale se sont mêlés ce week-end à Saint-Léo. Éleveurs et professionnels ont pu mettre en lumière leur passion.

La fête de la viande à Saint-Léonard de Noblat, berceau de la race limousine, a attiré du monde pour sa 33 e édition, ce week-end. Dimanche, l'heure était à la vente aux enchères d'animaux de boucherie. Classés et triés préalablement par section, les animaux attendaient le début de la vente sous l'œil des acheteurs.

Cinquante vaches aux enchères

« Je dois être sûr que si je l'achète, je puisse la revendre derrière, je mise beaucoup là-dessus », confie un des acheteurs. Cinquante vaches et sept taurillons étaient mis aux enchères. Les éleveurs et vendeurs proposaient des animaux labellisés, ayant subi les contrôles sanitaires avant la mise en vente. Au final c'est l'hypermarché Leclerc à Limoges qui s'est octroyé le meilleur animal du concours, le Prix d'honneur et le Prix Pascal Denis.

Cet événement avait bien sûr pour but de promouvoir la qualité de la viande et de montrer les savoir-faire des éleveurs, loin de la production industrielle.

Durant ces deux jours de fêtes, Laurent Butot, restaurateur à Limoges, a apporté son talent culinaire. Les amateurs de viande rouge ont pu déguster de délicieuses pièces labellisées, cuites dans les règles de l'art.

Avec la fête médiévale

Pour plaire au public et élargir la fréquentation, la fête de la viande est couplée avec la fête médiévale depuis quatre ans. « Cela permet d'attirer un public différent », explique Aurélien Baurie, président du comice agricole à Saint-Léonard.

Sous un beau soleil, la fête a invité les passants à une plongée dans le Moyen-Âge : forge, combats d'épée, repas traditionnel, toutes les conditions étaient réunies pour passer un moment dépaysant. Les maisons à colombages de la ville décorées d'oriflamme se prêtant idéalement à l'ambiance ainsi créée.

Comme la veille, l'ours Valentin et son dresseur Frédéric Chesneau ont attiré la grande foule. Sous les regards émerveillés des spectateurs, ce jeune animal de huit ans a exécuté parfaitement ce qui lui était demandé.

Un beau succès cette année encore.

Margaux Parthonnaud -  Le Populaire du Centre

Nos coordonnées

F.N.C.A.B

Maison Nationale des Eleveurs

149, rue de Bercy

 

75595 PARIS cedex 12

 

MEMBRES DU BUREAU FNCAB

 

Président : Jean-Yves RENARD - Evron

Vice-président : Jean DUQUESNE - Rouen

Vice-président : Jean-Claude PERONNET - Varennes sur Allier

Trésorier : Pierre DOSSON - Feurs

Secrétaire : Bernard PROUST - Lezay

Membre : Jean-Louis BAILLEUX - Valenciennes

Membre : Jean Michel CAP - Saulieu

Nombre de visiteurs